L’appétence de reconnaissance sociale, une quête perpétuelle chez les migrants maliens.

Mamoutou K. TOUNKARA

RESUME : Les fondamentaux du phénomène migratoire malien reposent sur la satisfaction de trois besoins : individuel, familial et communautaire. Ces différents éléments sont aujourd’hui indissociables si on veut étudier cette migration dans sa globalité. Or, le plus souvent, les aspirations individuelles sont occultées au profit de celles collectives comme si elles n’ont pas une réelle importance. Alors, c’est oublier que l’aspect individuel est à la base de tout le processus migratoire.

Mots-clés : Immigration, migrants maliens, projets, dépendance, investissements, milieu d’origine.

 

Télécharger ici

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *