La vulnérabilité spécifique au déplacement comme moyen de droit

Nouhoum Salif MOUNKORO

RESUME : Le Mali a ratifié la Convention de l’Union Africaine sur la protection et l’assistance aux personnes déplacées en Afrique (Convention de Kampala du 23 octobre 2009). Cette Convention est partie intégrante de la législation nationale du Mali par le truchement de l’article 116 de la Constitution du 25 février 1991. Le pays connait un déplacement massif de population à l’intérieur dans les régions affectée par le conflit depuis la crise de 2012. L’article définit les personnes déplacées internes et précise la responsabilité nationale découlant de la Convention en matière de protection des personnes déplacées internes.

Mots clés : protection, personnes, déplacement, Convention de Kampala, ratification.

Télécharger ici

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *